Édouard David

Natif du quartier Saint-Leu à Amiens, Édouard David (Amiens, 1863-1932) a le picard pour langue maternelle et compose dans cette langue des poèmes à la verve drôlatique et de savoureuses pièces pour le théâtre populaire des « cabotans » auquel il consacre plusieurs études. Il est reçu académicien en 1899.